• annickpironart

Nature morte et représentation plane.

Mis à jour : mai 27

Platitude de l’espace : une perspective archaïque.


Drôle de dessin n'est-ce pas? On oublie les règles de bases pour dessiner un vase correctement.

Les objets de notre nature morte sont dessinés librement. Ce n'est plus une simple imitation du réel.

Le vase et la tasse sont dessinés sous plusieurs angles.

L’artiste montre l’objet d’une multitude de points de vue pour représenter le sujet dans un contexte plus large enlevant à l’ensemble son sens cohérent de la profondeur.


Une œuvre cubiste ! Voilà l'inspiration!

Picasso, un artiste bien connu de la période cubiste !



Mais bien avant Picasso et le mouvement cubiste, les enfants sont les premiers grands artistes à dessiner de cette manière!


Demander à un enfant de dessiner une table avec une assiette, un ou deux fruits, un vase et des fleurs.


Pas de perspective cavalière ou perspective point de fuite. Ils n'ont pas de connaissances, de réflexion et cette cohérence qui est de conceptualiser un objet, choisir un point de fuite et de respecter un code.


Les enfants dessinent superbement des représentations libres de l’espace :



La perspective archaïque :


Même s’ils respectent certaines règles de représentation, suivant les âges, les enfants renoncent à certaines propriétés de l’objet.

Les enfants dessinent, parfois approximativement, et donc spontanément avec ou sans perspective cavalière, respectent parfois le parallélisme, les égalités de longueur, les angles droits,…!


De tous temps, les enfants ont été des artistes archaïques. Ils rabattent tout : les chaises, les tables ...


Les enfants n'utilisent donc pas les codes de la perspective pour représenter l’espace. Ils se servent des mécanismes archaïques pour produire l’illusion d’un espace, et exprimer et sa profondeur.


Comme dans les exemples de dessins ci-dessus, les enfants sont des artistes archaïques.


Source :

http://figuresambigues.free.fr/ArticlesTheorie/perspective-ralentie-2.html#axzz6sZFlAim3




Revenons à Picasso et au cubisme :

Le cubisme, Picasso, s’interdisait le dessin en perspective.

Un retour à la liberté perspective, à une une souple fantaisie. Picasso met à la mode la gaucherie des primitifs enfants que nous étions.

Pablo Picasso - "Nature morte à la brioche". 1909


Les œuvres cubistes représentent des objets analysés, décomposés et réassemblés en une composition, comme si l'artiste multipliait les différents points de vue. Elles partagent également une récurrence des formes géométriques et du thème de la modernité. Dès son plus jeune âge, Picasso maîtrise à la perfection les techniques de peinture et de dessin. Sa « mauvaise peinture », qu’il élabore (tout) contre les modèles classiques est d’abord une recherche de liberté, d’expressivité. En retrouvant la puissance du geste primitif ou enfantin, il peint au plus près de l’émotion qu’il ressent et veut susciter chez le spectateur.


Pour votre culture générale, voici une peinture de Picasso à 16 ans :

Des phrases de Picasso : « - Picasso ? Ma fille de 6 ans pourrait dessiner mieux que lui… »
« Quand j'avais leur âge, je dessinais comme Raphaël mais il m'a fallu toute une vie pour apprendre à dessiner comme eux. »



Quelques références et inspirations contemporaines :


Daviddi Evelyn :


Jane Walker :


Autres références glanées sur Pinterest :


Sources :

https://www.pinterest.fr/pin/830210512561510275/

https://www.pinterest.fr/pin/110690103314469194/






Mon travail et ma petite recherche créative avec cette perspective archaïque :

Ma nature morte de référence :

Ma solution sans perspective réelle :


et en couleurs :


Une autre illustration nature morte inventée, moins précise mais avec la même démarche créative mais en peinture digitale en utilisant des ''BRUSH photoshop peinture'' et des crayons texture ! :



Faites l'exercice avec cette nature morte :



ou à partir de ces photos :






Bon travail !








158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout